Qu'est-ce qu'une assurance-vie?

Tout d'abord, il convient de noter qu'une assurance-vie est une enveloppe fiscale qui permet ou bien de se constituer des revenus en vue de la retraite ou plus généralement faire fructifier son épargne, ou bien transmettre un capital à des bénéficiaires préalablement désignés par l'assuré lors du décès de celui-ci. Le principal avantage de cette enveloppe est la fiscalité souvent beaucoup plus avantageuse que celle généralement appliquée sur les produits financiers.

Comment ouvrir un contrat et lequel choisir?

Pour ouvrir un contrat d'assurance-vie, le plus simple est de s'adresser à un courtier en assurance-vie. Généralement ceux que l'on trouve sur internet, comme par exemple, Placement-direct, Mes-placements, Altaprofits ou encore LinXea sont plus intéressants car ils ne prélèvent pas de frais sur les versements. Chaque courtier commercialise, en général, plusieurs contrats en lien avec différentes compagnies d'assurance (Suravenir, Spirica, Generali...). Notez que les banques et les associations d'épargnants proposent aussi des contrats.

Qu'est ce que le fonds en euro d'un contrat?

Le fonds en euro est un actif financier proposé dans chaque contrat d'assurance vie pour lequel l'assureur s'engage à garantir le capital. Chaque année, l'assureur communique le taux de rémunération servi aux assurés au titre des sommes placées l'année précédente

Qu'est qu'une unité de compte?

Une unité de compte (noté en abrégé U.C.) est un actif financier géré par un investisseur institutionnel dont la valeur dépend principalement de l'évolution des marchés financiers. On peut distinguer deux grandes catégories d'UC; les UC obligataires donc investies en titres de créances et les UC actions qui correspondent à l'acquisition de parts de société. Attention cependant, l'aasureur ne s'engage que sur le nombre et non la valeur des parts qui fluctuent. Par ailleurs, contrairement à un compte-titres ou un Plan d'Epargne en Action (PEA), le nombre de parts diminue chaque trimestre, façon pour l'assureur de prélever les frais de gestion. On veillera donc à ce qu'il soit bas, l'idéal étant qu'ils soient inférieurs à 0,6% par an.

Retour page principale